Des nouvelles mesures en faveur de la solidarité climatique entrent en vigueur au premier janvier 2018

Le nouveau paquet « solidarité climatique » porté par le Ministre de la transition écologique et solidaire Nicolas Hulot entre en vigueur à partir du 1er janvier 2018. Articulé autour de 4 grands thèmes. Ces nouvelles mesures permettront d’aider à améliorer le quotidien des français et favoriser le transition énergétique,  en application du plan climat de juillet 2017.

Les quatre mesures concrètes en 2018

  • Le chèque énergie pour aider les plus modestes

En 2018, le chèque énergie d’un montant de 150 euros aidera 4 millions de ménages aux revenus modestes à payer leur facture d’énergie quel que soit leur moyen de chauffage.

  • Le crédit d’impôt pour financer la rénovation

Le CITE est prolongé en 2018. Le taux d’aide de 30% est maintenue. Des adaptations sur les travaux éligibles ont été décidées pour recentrer le CITE sur des actions de rénovation les plus efficace en économie d’énergie. L’égibilité des dépenses relatives au remplacement de fenêtres à simple vitrage est maintenue avec un taux de 15% pendant le premier semestre 2018 et les travaux éligibles au CITE en 2017 continuent de bénéficier d’un taux de TVA réduit à 5,5% tout au long de l’année 2018.

Les audits énergétiques deviennent éligibles également à ce crédit d’impôt pour que les ménages puissent disposer d’un état des lieux de leur consommation énergétique.

  • Lancement de la prime à la conversion pour accélérer la sortie du parc des véhicules essence et diesel les plus polluants

En 2018, tous les français qui souhaitent changer un vieux véhicule polluant pour une voiture neuve ou d’occasion récente (Crit’air 1 ou 2) émettant moins de 130 g CO2/km recevront une aide pour lutter contre la pollution de l’air à hauteur de 1000 euros. Elle sera doublée pour les ménages non imposables puisqu’elle passe de 1000 euros à 2000 euros.

  • Certificats d’économies d’énergie « coup de pouce » pour le changement des chaudières au fioul

En 2018, le « coup de pouce » certificats d’économie d’énergie est sensiblement réorienté et renforcé pour faire bénéficier d’une aide les ménages les plus modestes qui souhaitent se débarrasser d’une vieille chaudière au fioul pour passer d’une chaudière plus performante utilisant les énergies renouvelables.

cette aide s’élève à la hauteur de 2000 à 3000 euros en fonction de la situation financière du ménage.